Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 11:23
HONTEUX : Un journal local des Flandres mets une femme à l'index.

En titre : « La conductrice était alcoolisée, elle avait 0,40 g d'alcool », argument développé dans l'article. Comment peut-on publier de telles ignominies ? N'oublions pas qu'il y a peu, avant que les pouvoirs publics ne cèdent aux désirs d'une folle qui veut faire rouler les voitures à 30 à l'heure sur l'autoroute, le taux autorisé était de 0,50. 0,40 c'est trois verres de vin, lors d'un repas au restaurant ou chez des amis.

Si cette femme n'avait eu que 0,20 ou même 0, ça n'aurait rien changé. Un homme, caché par un véhicule en stationnement surgit sur la chaussée, pendant que je surveille mon compteur pour vérifier que je ne dépasse pas la limite autorisée. Je n'ai pas le temps de freiner, boum... J'ai 0,20 g dans le sang, c'est un accident. A 0,21, il s'est brutalement passé quelque chose dans mon cerveau. Mes neurones dansent la Lambada, et hop, c'est un homicide. Je suis un affreux alcoolique et la presse, pour une fois, s'intéresse à ma modeste personne pour me démolir encore plus, après cet accident qui m'anéantit moralement. C'est la mise au pilori, mode XXIème siècle.

Belle image que voilà de notre société de cons qui marchent sur la tête ! Malheureusement on ne peut rien y faire, il n'existe pas de « conotest ». Ah si on pouvait mesurer la connerie et l'interdire au delà de certains taux !

Certains disent que des études ont prouvé qu'à partir de 0,26 g d'alcool le conducteur perd ses possibilité de réagir, mais comme toutes les études se contredisent, qui peut prétendre quelle est la bonne ? Et si moi je fais référence à une étude qui dit, qu'à partir d'un niveau 20 au « conomètre », un individu devient dangereux pour la société ? Qu'est-ce qu'on va faire de tous ces cons ?

  • Eh bien, il n'y a qu'à leur mettre des amendes.

Voilà un bon moyen de réduire le déficit de l'état. Dans six mois nous serons excédentaires et la plupart des technocrates seront devenus SDF.

Malheureusement, pour le moment, il faudra encore subir de telles âneries. Je citerai donc en conclusion cette réplique de Michel Audiard, interprétée par Louis Jouvet dans « Une histoire d'amour » :

« La stupidité congénitale n'est pas prévue dans le code. Aucune loi n'interdit aux imbéciles d'avoir des enfants. Alors, vous êtes tranquilles ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Granval - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

plombier paris 09/03/2015 02:23

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement