Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 12:37
De Scey sur Saône à Pontailler sur Saône
 
 
DSCF4800.JPG
 
Au départ de Scey sur Saône
 
 
Pour se reposer, se détendre, se décontracter, rien de tel qu'une semaine sur un bateau à huit kilomètres à l'heure en prenant le temps de prendre son temps. Voici le petit journal de cette expédition.
 
Samedi: prise du bateau à 16h. Pour ce premier jour nous nous contenterons d'un petit trajet de huit kilomètres qui nous prendra une heure et demi, compte tenu qu'il faut patienter, puis réduire la vitesse pour le passage du tunnel de St Albin, long de 680 mètres. Après l'écluse, nous obliquons à gauche sur le cour naturel pour rejoindre Traves où nous passerons la nuit. L'endroit est très agréable. Après avoir dévié un ban de sable nous arrivons au port qui se situe à la limite d'une zone résidentielle pour des vacanciers installés dans des bungalows. Dans un environnement calme, ils bénéficient d'animations. Les bungalows très espacés limitent la promiscuité. Nous nous disons qu'il serait peut-être agréable de venir ici un jour passer des vacances. Un petit regret, l'accueil du gérant n'est pas très enthousiaste. Il n'y a plus de places pour bénéficier du branchement électrique. Il pourrait bouger trois pédalos amarrés au seul ponton libre, mais il n'a pas envie de s'embêter. Nous nous contenterons d'un ponton à l'écart. Ce n'est pas grave, les batteries du bateau sont bien chargées. A côté nous rencontrons un couple de corses. Ils profitent de leur retraite pour passer une bonne partie de l'année à naviguer. Ils nous parlent de leur passion et de leur désappointement de voir leur région envahie par les mafieux. Tout cela autour d'un bon verre de rosé. Nous passons avec eux une bonne partie de la soirée.
 
Dimanche : Petit déjeuner et départ à 10h15, tranquille, calme, sans précipitation. Nous prévoyons de passer l'heure du midi à Ray sur Saône, mais nous sommes bloqués par un ban de sable dont heureusement, nous parvenons à nous dégager en marche arrière. Des bateliers nous conseillent de le contourner, mais nous préférons faire demi-tour. Nous retournons vers Soing où une halte bateau ombragée nous accueille. Nous côtoyons des allemands très aimables. J'y fais une petite sieste et nous repartons vers 15h.
 
Nous prenons une place au port de Savoyeux où nous arrivons vers 18h30, A découvrir à 800 mètres le petit village de Seveux où nous admirons une fontaine et un lavoir qui mérite le coup d’œil. Nous y rencontrons un rassemblement de grenouilles qui veulent nous empêcher de passer, mais qui finissent pas nous saluer joyeusement et acceptent de se laisser photographier. Il y aussi la très belle enseigne du « Veau d'or », un fabriquant de sabots et de broderies, malheureusement fermé au moment où nous passons.
 DSCF4904 ter 
Un rassemblement de grenouilles et le lavoir à Seveux
 
 DSCF4907.JPG
Lundi : Nous faisons une visite rapide de la ville de Gray avec l'intention de passer la nuit à Mantoche, où paraît-il, il y a un port dont les habitants sont très fiers. A Gray, nous sommes accueillis à l'écluse par une jeune fille de l'Office de Tourisme qui nous donne des informations sur les visites intéressantes à faire dans la ville. Puis, nous y rencontrons deux charmantes femmes, probablement des employées de la mairie à la sortie du bureau. Elles nous recommandent la visite du terroir qui se déroulent le lendemain matin. Puis elle nous emmènent en voiture dans une bonne boulangerie et nous raccompagnent au bateau. Voilà d'excellentes ambassadrices de leur commune.
 
Nous partons ensuite pour Mantoche où le port qui peut soi-disant accueillir quinze bateaux est complet avec neuf. Nous faisons demi-tour et nous accostons à Velet. L'endroit est sympa, mais malheureusement fréquenté par des gens qui ne respectent pas les lieux. De nombreux détritus trainent à proximité. Dommage. Comme nous ne sommes pas très éloignés de Gray, nous décidons de modifier notre itinéraire et de retourner dans cette charmante commune le lendemain.
 
DSCF4935Mardi : COUP DE COEUR pour Gray. Les habitants sont très sympathiques et fiers de leur ville au point qu'ils nous communiquent l'envie d'y rester plus longtemps que prévu. Nous y passons vraiment une agréable journée. La visite du terroir est un réel plaisir. Notre guide maîtrise bien son sujet et nous emmène dans des endroits secrets très pittoresques que nous n'aurions pas découvert seuls. La visite se termine par une dégustation de produits locaux. Commencée à 10h30, elle s'est terminée à 15h, Nous y avons rencontré Luc Willemann, un passionné d'aviation qui nous propose de venir à son exposition sur l'aérodrome de Gray. Nous devons embarqué, mais nous lui promettons de venir le lendemain.
 
 
L'hôtel de ville de Gray
 
 
Nous embarquons en direction de Pontailler sur Saône où malheureusement le port est complet. Eh oui, nous sommes en plein mois d'août. Des plaisanciers que nous croisons nous informent que celui de de Lamarche sur Saône est également complet. Nous faisons donc demi-tour et nous nous dirigeons vers Heuilley, où nous avons repéré des pontons isolés qui ne payaient pas de mine, mais compte tenu des circonstances nous nous en contenterons. Et là, oh surprise ! Ce petit village est très agréable et dynamique. Nous passons la soirée et la nuit dans le plus grand calme. Si nous étions arrivés plus tôt, nous aurions pu y visiter le musée de l'eau et de la pêche. J'accorde une mention spéciale à Heuilley et recommande aux plaisanciers de ne pas hésiter à y faire escale en passant outre l'apparence précaire des pontons.
 
Mercredi : Retour à Gray où nous visitons l'exposition sur les avions de Luc. Il nous explique tout dans les détails. Il connaît bien l'école de pilotage de Merville. Nous enchainons par une exposition artisanale et nous arrivons à l'heure de la fermeture pour le musée d'histoire naturelle avec une exposition sur le thème de la patate. Peu importe, Bernard Viener est un bénévole, et il ne compte pas son temps. Il nous reçoit quand même et nous propose une visite guidée. Il connaît Roquette, mais il pense que c'est encore une féculerie. Décidemment, à Gray, les gens connaissent notre coin.
 
Nous passons une très agréable nuit à Gray où l'accueil au port, l'électricité et l'eau sont gratuits.
 
Jeudi : Nous prenons le chemin inverse et nous passons à nouveau la nuit au port de Savoyeux. Nous prenons notre temps pour photographier ou filmer les vols des hérons, les vaches qui s'abreuvent dans la rivière et bien d'autres choses encore.
 RIMG0069.JPG
Vendredi : Nous naviguons tranquillement tout en filmant et photographiant. Le soir nous sommes de retour à Scey. Avant d’accoster au port, nous prenons la direction de Port Sur Saône. Avant l'écluse, nous faisons demi tour, car il y une autre écluse à franchir avant 19h à Chemilly. Nous devons rendre le bateau pour le lendemain 9h. A Scey nous passons la soirée au restaurant « les deux ports » qui est situé à proximité du port Locaboat. Une bonne adresse à retenir.
 DSCF4841.JPG
Et voilà, le périple se termine. Le lendemain, nous débarquerons nos affaires et nous rendrons le bateau, avant de revenir dans le nord, de retrouver l'autoroute, la circulation des voitures, les aboiements des chiens, les pétarades des connards à mobylettes, etc. Mais cette semaine du 3 au 9 août 2013 restera gravée dans notre mémoire comme un excellent souvenir.
 
A une prochaine la Saône...
 
Pour en voir plus, cliquez sur la vidéo ci-dessous.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires